• L’arctiide de l’asclépiade

    Tout le monde connaît et reconnaît la chenille du monarque, qui se nourrit uniquement des feuilles de l’asclépiade. Mais connaissez-vous l’arctiide de l’asclépiade? Cette petite chenille grégaire peut défolier un plant en quelques jours à l’aide de ses nombreuses sœurs. On retrouve l’arctiide en fin d’été, logée sous les feuilles des asclépiades qu’elle dévore goulûment. 

    Plus →
  • La  »face de chat » de la tomate.

    Vos tomates  sont déformées, pleines de crevasses et de boursouflures? Vous êtes en présence non pas d’une maladie, mais d’un simple désordre appelé catface, ou face de chat. Les variétés à gros fruits sont les plus sensibles à cette malformation. La raison? Les températures inférieures à 15° C pendant la floraison sont les plus grandes

    Plus →
  • Les fourmis, amies ou ennemies?

    Les fourmis sont bien connues des jardiniers, ainsi que les petits monticules qu’elles laissent sur les pelouses, les terrasses ou les jardins potagers. Beaucoup de gens veulent s’en débarrasser à tout prix, souvent sans trop savoir pourquoi ils mènent cette lutte acharnée. Doit-on les éliminer ou les traiter en amies? (Nous ne parlerons pas des

    Plus →
  • Nos meilleurs trucs pour une visite en centre-jardin efficace et écolo!

    Dès l’arrivée des beaux jours, nous sommes tous atteints du même virus, celui du jardinage. C’est avec plaisir que nous voyons arriver notre clientèle, toujours plus nombreuse, composée de jardiniers passionnés, accomplis ou débutants. À tous, nous souhaitons offrir le meilleur des services, mais un fort achalandage nous empêche souvent de conseiller et de servir

    Plus →
  • La disparition du monarque, ce que nous pouvons faire.

      En vingt ans, la population des papillons monarques est passée de 500 millions à moins de 30 millions d’individus dans les boisés du Mexiques où ils hivernent. Bien que la déforestation illégale de leur habitat soit une des causes de cette hécatombe, la disparition progressive de l’asclépiade dans leur aire de reproduction est l’une

    Plus →
  • Faits insolites, 4ème partie.

      Le gui, plante sous laquelle on s’embrasse au nouvel an, est un sous- arbrisseau sans racine qui parasite les arbres grâce à ses suçoirs qui lui permettent de prélever la sève de son hôte. Le gui poussant sur le chêne était le plus recherché par les druides gaulois parce que très rare. Sa couleur

    Plus →
  • La taille des vivaces en automne.

    Une question qui nous est souvent posée: Quand taille -t-on les vivaces, en automne? La réponse est très simple! On ne taille pas! Et ce pour plusieurs raisons: D’abord, les tiges séchées forment un merveilleux attrape-neige, connue comme excellent isolant pour les plantes. Et imaginez qu’il y ait un grand froid avant la neige! Vos

    Plus →
  • Faits insolites (Partie 1)

    ⦁ Les  »Tumbleweeds’ ou plantes virvoltantes (Voir photo) sont des plantes xérophytes (qui préfère les milieux secs) Nous les connaissons grâce aux films  western dans lesquels on voit souvent un village désert traversé par cette ‘boule de foin’ qui roule sous nos yeux. Dans la vraie vie, elles peuvent causer d’énormes problèmes en asséchant les

    Plus →
  • Les cloportes

    Étrange bestiole que ce cloporte. Seul crustacé vivant sur la terre, il sème la terreur où qu’il aille. Pourtant, sous son aspect rébarbatif, le cloporte cache un coeur d’or et ne rend que des services au jardin. On le retrouve souvent sous les pots ou les feuilles car il préfère les endroits humides et sombres.

    Plus →
  • Le syrphe

    Les syrphes font partie de ces insectes utiles méconnus du jardin. Souvent confondus avec les guêpes ou les abeilles dont ils se sont emparé les couleurs, le syrphe n’est qu’une mouche déguisée en insecte piqueur pour décourager les prédateurs. Plusieurs indices nous permettent de le reconnaître. Physiquement, il est facilement identifiable, ne possédant pas la

    Plus →
Mise à jour…
  • Votre panier est vide.